Trame Verte et Bleue et documents de planification territoriale

Participation du réseau cynégétique à la caractérisation des continuités écologiques à travers les espèces de biodiversité "ordinaire". 

Des territoires menacés par la fragmentation.

L’urbanisation, les infrastructures linéaires de transport (routes, voies ferrées…), l’intensification de l’agriculture de ces dernières années ont pour effet de « fragmenter le territoire », autrement dit d’interrompre les voies de circulation naturelles de la faune et flore.

La trame verte et bleue, véritable outil de l’aménagement du territoire

La Trame verte et bleue, est l’une des mesures phares du Grenelle de l’Environnement et vise à favoriser la biodiversité en préservant ou en restaurant des continuités écologiques.Elle doit favoriser la circulation des espèces animales et végétales en préservant et rétablissant des voies de circulation entre les espaces naturels terrestres (trame verte) et aquatiques (trame bleue).

La prise en compte de la Trame verte et bleue au niveau local, notamment par le biais des documents d'urbanisme réalisés par les collectivités (SCOT et PLU), permet d'intégrer les continuités écologiques et la biodiversité dans les projets de territoire.

L’expertise cynégétique et la biodiversité ordinaire comme contribution à la définition des continuités écologiques.

Les chasseurs en tant que connaisseurs expérimentés de leur territoire sont des acteurs-ressource très précieux auprès des pouvoirs publics, des services de l'Etat, des bureaux d'études ou des associations pour aider à la définition sur le terrain de cette trame verte et bleue.

Prendre en compte des espèces gibier, plus « ordinaires »  (cerf, chevreuil, perdrix, lièvre…), permet également de vulgariser le caractère scientifique de ces continuités écologiques auprès du grand public.

La FRC LR a mis en place un outil, en coordination avec les Fédérations Départementales,  permettant de répondre aux sollicitations des collectivités et/ou bureau d’études lors de l’élaboration de leurs documents d’urbanisme (Plan Local d’Urbanisme ou Schéma de COhérence Territoriale).

Il s’agit d’être à même de pouvoir réaliser un diagnostic des continuités écologiques d’un territoire en fonction des espèces gibier. Le rendu, sous forme d’un rapport général et de cartographies, permet de dresser un état des lieux et la définition de zones à enjeux. La FRC peut également être force de proposition pour l’identification et l’animation d’actions en faveur de la biodiversité lors de la phase opérationnelle.

 

 

 

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter !

Personne contact :

Lucie Gillioz, Chargée de Mission Agro-Environnement
Fédération Régionale des Chasseurs du Languedoc-Roussillon
Tél : 04 67 73 27 70