Les chiffres clés régionaux

Les chasseurs de la région

 

- Nombre de chasseurs et adhérents territoriaux (Campagne 2011-2012) : 71 505
- Nombre d’adhérents territoriaux* par département (Campagne 2011-2012) : 2 454
 

La structuration de la chasse 

Nombre de structures adhérentes aux Fédérations de Chasseurs de la région Languedoc Roussillon (Campagne 2011-2012)

Nombre d’Associations Communales de Chasse Agréée (ACCA)

626

Nombre d’Associations Intercommunales de Chasse Agréée (AICA)

72

Nombre d’associations communales de chasse autres que ACCA

1086

Nombre de sociétés privées

> 750

Sociétés spécialisées/ équipes de battue

> 950

Les structures de gestion 

Nombre de Groupements d’Intérêt Cynégétique et d’Unités de gestion par département (Campagne 2011-2012)

Nombre de Groupements d’Intérêt Cynégétique

24 GIC

Nombre d’Unités de gestion Grand Gibier

107 UG GG

Nombre d’Unités de Gestion Petit Gibier

52 UG PG

 

Les habitats de la faune sauvage 

Occupation du sol (campagne 2005-2006)

 

Aude

Gard

Hérault

Lozère

PO

REGION

Surfaces artificialisées

2,5%

6%

6,5%

0,6%

4,8%

4,1%

Surfaces agricoles

47,8%

39,2%

40,5%

25%

27,4%

37,1%

Surfaces forestières

28,8%

36,7%

25,9%

44%

32,7%

33,2%

Surfaces (semi-)naturelles

18,8%

14,7%

23,4%

30 %

33,5%

31,5%

Zones humides

0,6%

2%

1,2%

0,1%

0,4%

0,9%

Surfaces en eau

1,5%

1,4%

2,5%

0,3%

1,2%

1,4%

Les protocoles de suivi de la faune sauvage 

Les Fédérations de chasseurs réalisent chaque année des suivi de population de gibier par la réalisation de comptage, les analyses de mortalité ou encore l’analyse des plans de chasse. 

Chaque suivi fait l’objet d’un protocole défini en partenariat avec la fédération des Chasseurs, les centres de recherche de l’ONCFS, les associations de chasse spécialisées et des partenaires scientifiques comme l’Institut Méditerranéen du Patrimoine Cynégétique et Faunistique. 

 Il existe entre autre une trentaine de protocoles différents de suivi des espèces grand gibier (cerf, chevreuil, mouflon, sanglier), une vingtaine pour le petit gibier (Perdrix rouge, Lièvre d’Europe, Lapin de Garenne, Faisan commun), quatre pour les galliformes de montagne (Grand Tetras et Perdrix grise de montagne), une quinzaine de protocoles de suivi des espèces migratrices terrestres (turdidés, colombidés, alaudidés, Bécasse des bois), une dizaine pour le gibier d’eau. On compte plus d’une centaine de protocoles de suivis faune différents en Languedoc Roussillon. 

 

Les prélèvements

Prélèvements grand gibier (campagne 2011-2012) :

Espèce

Attributions hors enclos parcs

Réalisations hors enclos parcs

Cerf Elaphe

3078

2579

Chevreuil

13887

12251

Daim

50

33

Isard

1165

997

Mouflon

1688

1391

Sanglier

/

60355

Source : Réseau ongulés sauvage ONCFS/FNC/FDC

 

Les dégâts grand gibier

Le montant des dégâts versés aux agriculteurs est estimé à 993171 € en 2004-2005.

 

Les aménagements réalisés par les chasseurs et leurs structures associatives

1858 hectares* de cultures faunistiques ont été implantés sur la campagne 2008-2009, par les sociétés de chasse, avec l’appui des Fédérations de chasseurs et du Conseil Régional. Cette surface ne  concerne que les cultures implantées avec l’appui du Conseil régional, faisant l’objet d’une déclaration par la Société de chasse. De nombreuses cultures à but faunistiques ne sont ainsi pas comptabilisées.

Source : Bilan Agroenvironnemental du dispositif cultures faunistique (FRC LR), Fédérations départementales des chasseurs

 

Formation, éducation et appui technique

1089 candidats ont été reçus à l’examen du permis de chasser sur la campagne 2010-2011

 

Communication, éducation à l’environnement

Les Fédérations départementales des chasseurs  réalisent des animations et des sorties nature dans les écoles, lycées, et centres de loisirs. Chaque année, entre 10 et 20 animations sont réalisées dans la région Languedoc Roussillon.

 

Chiffres clé départementaux

Chiffres clés : édition 2011-2012

Tableaux de Bord du Patrimoine Naturel et Cynégétique :