Actualités

Nouveau site en gestion en Lozère

Publié le 18/07/2014 par occitech

Dans le cadre de ses statuts et conformément à ses objectifs de préservation des espèces et de leurs habitats, la Fédération Départementale des Chasseurs de la Lozère a acquis une parcelle de 12 hectares de foret sauvage et primitive sur les contreforts de l’Aubrac. Cette action a été possible grâce à l’appui de la Fondation de Protection des Habitats en faveur de la Faune Sauvage et de la SAFER.
 
Le mercredi 3 juillet 2014, M. Alain Bidault, Président de la Fondation des chasseurs ainsi que son Directeur, M. Paul Bourrieau, M. André Thérond, Président de la FDC48 et M. Eric Chevalier, Président de la SAFER se sont rendus sur le site. Les membres du Conseil d’administration et le personnel de la FDC48, la chargée de mission de la FRC LR et l’animatrice Natura 2000 étaient également présents.
 
Victimes de surexploitation pour le bois de chauffage et de défrichement pour la mise en pâture des terres, les grandes hêtraies qui recouvraient le nord de la Lozère au début du Moyen-âge ont aujourd’hui quasiment disparu. La parcelle de forêt acquise est l’un des reliquats de cette forêt...

Contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier : des mesures compensatoires pour les chasseurs

Publié le 15/07/2014 par occitech

Contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier : des mesures compensatoires pour les chasseurs
 
A l’occasion du dixième anniversaire de l’Ecole du Chasse du Gard, une convention a été signée pour la mise en œuvre de ces mesures.
 
La nouvelle ligne à grand vitesse Nîmes-Montpellier, d’une longueur totale d’environ 60 kilomètres, impacte les territoires de 19 sociétés de chasse dans le Gard et 9 dans l’Hérault.
Par un contrat de partenariat, Réseau Ferré de France (RFF) a confié la maîtrise d’ouvrage des équipements afférents à cette nouvelle ligne à la société OC’VIA, qui conduit en son nom les concertations avec les tiers et procède aux acquisitions foncières. Ce contrat de partenariat met à la charge d’OC’VIA la mise en œuvre de mesures compensatoires aux impacts environnementaux créés par les travaux de la ligne.
 
Une première convention avait été établie en 2011 entre RFF et les Fédérations de Chasseurs du Gard et de l’Hérault. Elle confiait à ces dernières l’expertise des impacts afin de définir des...

Relâché de rapaces dans la réserve naturelle de Scamandre

Publié le 17/03/2014 par occitech

Samedi 22 février, l’association Goupil Connexion, qui gère l’Hôpital de la faune sauvage garrigue/ Cévennes à Ganges et mène des actions d’éducation à l’environnement, a organisé un relâché d’un Aigle botté et de trois buses. Plus d’une centaine de personnes, jeunes et adultes, se sont donnés rendez-vous dans la réserve naturelle régionale du Scamandre. La Fédération Régionale des Chasseurs du Languedoc Roussillon, qui travaille sur l’Aigle de Bonelli dans le cadre du Plan National d’Actions, ainsi que la Fédération Départementale des Chasseurs du Gard 30 et l’ONCFS, ont été associés à ce relâché. Ces partenaires ont en commun la volonté de réduire les tirs illégaux de rapaces. En effet l’aigle botté a été admis à l’Hôpital faune sauvage suite à des tirs. Après une période de soin et de réadaptation, il a pu être remis en liberté au centre du Scamandre, un site de migration pour cette espèce.
 
Même si le tir illégal n’est pas la principale cause d’accueil d’oiseaux...

Les chasseurs et les ornithologues main dans la main

Publié le 21/01/2014 par occitech

 
Une journée de prospection de terrain a été organisée le 11 janvier dernier rassemblant les chasseurs (FDC, ACCA locales, FRC), la LPO 11, Aude Nature, le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise et leurs adhérents. Cette journée de terrain fût riche en rencontres et échanges. Elle s’est terminée par un apéritif convivial où chacun a pu partager ses produits locaux… et ses impressions sur la journée ! 
 

Agrifaune Hérault: lancement du projet d’expérimentations sur les cultures faunistiques

Publié le 17/12/2013 par occitech

Dans le but de proposer des solutions techniques pour améliorer le dispositif de cultures faunistiques existant, un plan d’expérimentations est mis en place pour cette année 2014.
Il s’agit de répondre à 3 objectifs :
Améliorer la qualité environnementale des cultures (utilisation d’espèces adaptées aux conditions méditerranéennes)
Maximiser l’intérêt pour le petit gibier et la biodiversité
Réduire les coûts
 

Agrifaune 48 : démonstration de l’utilisation d’une barre d’effarouchement le jeudi 5 septembre 2013

Publié le 28/08/2013 par occitech

Objectif : sauver couvées de perdrix, nichées de lièvres, faons
Pour maintenir la biodiversité et développer le petit gibier, agriculteurs et chasseurs développent depuis 3 ans des collaborations sur le territoire pilote du Massegros  avec des opérations communes dans le cadre du programme agrifaune en Lozère. 
Les partenaires agrifaune souhaitent maintenant travailler de manière complémentaire sur le machinisme agricole afin de trouver des solutions à la mortalité de la faune sauvage constatée. Les travaux de fauche figurent parmi les opérations agricoles les plus destructrices pour la faune sauvage car ils coïncident la plupart du temps avec les phases de nidification et d’envol des jeunes oiseaux, ou de mise-bas des mammifères et d’élevage de leurs jeunes (chevreuil, lièvre…).
La barre d’effarouchement (barre d’envol) est l’une des solutions préventive à ce problème de mortalité. Fixée en avant de la barre de coupe et munie de tubes disposés tous les 35 cm, elle permet de « ratisser » la bande de végétation qui va être travaillée. Le bruit et les mouvements générés ont pour fonction...

La DREAL et les fédérations de chasseurs s’engagent pour une chasse durable

Publié le 01/07/2013 par occitech

Signature d’une convention de partenariat entre la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement et les fédérations de chasseurs du Languedoc Roussillon
 
La DREAL et les fédérations de chasseurs s’engagent pour une chasse durable, intégrée aux politiques de protection de la nature en Languedoc Roussillon.

Réseau Ferré de France et la Fédération Régionale signent une convention d’étude

Publié le 01/02/2013 par occitech

Accueilli par Yves Bastié, Président de la Fédération des Chasseurs de l’Aude et maire de Sallèles d’Aude, Christian Petit, Directeur régional de Réseau Ferré de France et Jean-Pierre Gaillard, Président de la Fédération Régionale des Chasseurs du Languedoc-Roussillon ont signé le 31 janvier 2013 une convention de partenariat.
 
Cette convention a comme objectif d’intervenir en amont du projet pour assurer une bonne connaissance de l’activité cynégétique en interface avec la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan, sur les départements de l’Aude, de l’Hérault et des Pyrénées Orientales. Elle permettra de qualifier l’activité liée à la chasse et les enjeux pour la faune et ses habitats. 
Stratégique pour le développement et le rayonnement de la région Languedoc-Roussillon, le projet de Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan s’inscrit dans le programme des grands projets ferroviaires nationaux conduits par Réseau Ferré de France. Il répond aux objectifs du Grenelle de l’Environnement qui prévoit d’atteindre une part de 25 % de report des transports vers les modes non routiers, voyageurs et...

Les acteurs cynégétiques signent la charte Natura 2000 sur le Massif de la Clape

Publié le 23/11/2012 par occitech

 
Le 12 novembre a marqué l’engagement des ACCA d’Armissan, Narbonne et Vinassan ainsi que de la fédération départementale des chasseurs de l’Aude  dans la préservation du patrimoine naturel du massif de la Clape par la signature de la Charte Natura 2000.
 
C’est de manière collégiale, avec près d’une quarantaine d’acteurs du site Natura 2000, aussi bien des communes, que des propriétaires publics ou privés, des vignerons,  des associations naturalistes ou de loisirs et des usagers du site que les chasseurs se sont engagés, lors d’une cérémonie organisée par le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise.
 
  

Journée technique Agrifaune sur l’implantation de haies dans le vignoble

Publié le 15/11/2012 par occitech

L’intérêt des haies sur les espaces viticoles n’est plus à démontrer. En plus de jouer un rôle dans la régulation des prédateurs grâce à l’accueil d’auxiliaires de cultures, elles représentent un habitat pour de nombreuses espèces, et permettent d’établir un une trame verte entre différents éléments paysagers. 
 
Scientifiques, techniciens, viticulteurs et chasseurs ont expérimenté dans plusieurs régions de France l’implantation de haies au sein du vignoble, dans le but d’allier viticulture performante et prise en compte de la biodiversité.
 
Afin de présenter les résultats de ces travaux, la Chambre d’agriculture du Vaucluse, la Fédération Régionale des Chasseurs du Languedoc Roussillon et l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage organisent une journée technique sur l’implantation de haies dans le vignoble.
 
Les aspects agro-environnementaux, paysagers, techniques et économiques de l’implantation des haies en contexte viticole méditerranéen seront abordés à partir de retours d’expériences (études,...